Les clés de la confiance en soi

Il n’y a rien qui cloche chez toi, au cas où tu en douterais encore….

Hello les belles,

J'espère que vous allez bien aujourd'hui. Au cours des derniers jours, j'ai coaché des femmes qui ne se sentent pas confiantes dans leur peau et pour qui ce manque de confiance en soi a eu un impact considérable sur leur carrière, leurs affaires, leur beauté et leur sexualité. Si je devais résumer leurs sentiments en une phrase, ce serait la suivante: "Qu'est-ce qui ne va pas chez moi?"

  • Lorsque votre patron vous micro manage, repasse derrière votre dos pour modifier votre travail, vous vous demandez: qu'est-ce qui ne va pas avec moi?

  • Quand votre homme ne veut pas faire le nécessaire pour vous satisfaire au lit, vous vous demandez: qu'est-ce qui ne va pas avec moi?

  • Lorsque des trolls se rendent sur votre compte instagram pour se plaindre de vos produits et s'interroger sur le sérieux de votre entreprise, vous vous demandez: qu'est-ce qui ne va pas avec moi?

Honey, il n'y a rien qui cloche. Vous êtes parfaite comme vous êtes et il n’y a rien que vous devriez faire pour que les gens changent leur sentiment à votre égard. La seule chose que vous puissiez faire, si tant est qu’il y ait quelque chose à faire, est de cultiver votre propre jardin privé, votre espace sacré, qui vous maintiendra ancrée dans vos besoins et vous permettra de rester imperméable au jugement des gens et aux circonstances. Lorsque vous êtes convaincue que vous faites de votre mieux, vous n’avez rien à changer ni rien à prouver à qui que ce soit


Qu'est-ce que je veux dire par cultiver votre propre jardin intérieur? Je veux dire par là trouver les activités qui vous permettront d’exprimer votre art et de le maîtriser petit à petit. Vous n’avez pas à le partager tout de suite avec le monde. Mais qu’en est-il de ce cours de danse auquel vous avez toujours voulu aller? Qu'en est-il de cette poésie que vous avez dans la tête depuis 10 ans, qu'en est-il de ce nouveau sport que vous vouliez essayer? Ces endroits que vous vouliez visiter? Ces perruques que vous voulez porter? Ce photoshoot que vous avez toujours rêvé de faire? Faites le ! En privé d'abord, puis quand vous sentirez le courage de le partager parce que vous en verrez la beauté, vous le ferez.

En fait, ces situations (micro-gestion, impossibilité de satisfaire sexuellement son partenaire, traîner sur Internet ...) en disent beaucoup plus sur l'insécurité des personnes que sur les vôtres. J'en ai parlé dans mon dernier billet de blog, je vous encourage vraiment à le lire..

Bas les masques !

devenir authentique

Lorsque vous avez des doutes, lorsque vous ne vous sentez pas sûre de votre beauté, de votre sexualité, de votre carrière, de vos affaires, la plupart du temps, c'est parce que vous ne vous permettez pas d'être authentique. De dire ice que vous voulez vraiment dire. D’exprimer ce que vous voulez vraiment exprimer. De vous présentez telle que vous êtes vraiment et pleinement. Et je comprends pourquoi, il faut beaucoup de courage pour le faire, personne ne veut être rejeté. C’est d’autant plus le cas quand, en tant que femmes noires, on nous a appris que nous devions en faire deux fois plus, être deux fois plus, pour se faire une place dans ce monde.

J'en parlais avec mon ami Taren Guy, que j'avais amenée à Paris il y a quelques années, pour ce qui, dans mon cœur, reste la plus belle NHA. Passer de Youtubeuse beauté à un guide spirituel lui a coûté beaucoup. Son interview figurera dans le prochain numéro d’Afropreneuses Magazine. Pareil pour moi. Partager ma poésie érotique et étendre ma pratique au sexcare m'a coûté beaucoup d'inquiétude et d'incertitudes. D’aller et retour. Un burnout.

Est-ce que je le regrette? Absolument pas. Recevoir vos messages après les séances et voir l’impact qu’ils ont sur vos vies me donnent confiance en moi, en mes capacités d’agir et dans mon utilité. J’ai compris que tous mes doutes et mes insécurités provenaient de la peur d’être rejetée. Mais vous savez ce que j’ai dit? Fuck it ! Let’s do it my real way now!

Et vous, vous permettez-vous d'être vraiment authentique?


ClarisseCommentaire