Démissionner? Négocier son départ? Que faire?

Side Hustle... c'est un concept bien américain ca, side hustle. J'ai mon job qui me rapporte des revenus réguliers et j'ai mon truc à côté. Ce truc qui me fait vibrer. Pour lequel j'aimerais tout faire valser... Mais... 
Tu comprends, papa et maman m'ont financé mes études, pas pour que je devienne précaire, coiffeuse ou je ne sais quoi d'autre
Tu comprends, moi, mon salaire, j'en ai quand même besoin
Tu comprends, moi, j'ai des traites à payer...


Et puis, un jour, on ne sait pas pourquoi, on commence à mal faire son travail, à mal vivre les choses, à être stressée, angoissée, dépérir. A en vouloir à la terre entière. A se demander à quoi bon! Should I stay or should I go? Dois je partir ou rester?

Je vais vous dire un truc, la seule clé dans cette situation de dilemme, c'est de savoir pourquoi on reste, et de savoir à quel moment on va partir. D'avoir son escape plan. Je ne dis jamais à quelqu'un de démissionner pour créer son entreprise, ni de négocier une rupture conventionnelle. Si on vous la propose, fine, l'univers vous ouvre la voix. Si on ne vous la propose pas, en revanche, le seul truc qui va vous faire tenir, c'est de savoir, encore une fois, pourquoi vous restez.

Option 1 : j'ai un objectif financier à atteindre. Vous voulez vous acheter votre appart avant de partir en indépendant. Faites le. 3 mois pour avoir des comptes bancaires clean, 3 mois pour rechercher l'appart. 3 mois pour le mettre en location ou y vivre.

Option 2 : j'attends de faire décoller mon business à coté et d'atteindre les revenus dont j'ai besoin pour en vivre correctement. Faites votre budget et demandez vous combien vous avez besoin par mois. Si c'est 2000€, trouvez un produit à vendre à 2000€. C'est dans ce sens là que vous devez envisager les choses et pas l'inverse. On en parle en long en large et en travers dans le module créer son offre sur cleva school. 

Option 3 : je ne sais pas pourquoi je reste. En règle générale, la seule chose qui vous maintient dans ce job qui n'a pas de sens pour vous c'est la peur. Mon amie, il faut travailler dessus. Dans le module les fondations sur ClevaSchool, je vous donne un exercice pour travailler sur vos peurs. Elles sont souvent ancrées depuis très très très longtemps et trouvent leur origine dans tout un tas de croyances limitantes liées à l'argent, au succès, au bonheur, à l'amour and so on. J'ai fait cet exercice avec une de mes clientes il y a quelques mois. On s'est rendu compte qu'elle avait tout simplement peur de ne pas trouver de mari en lançant son business. D'être vue comme dominatrice et de faire fuir les hommes. En vérité, cela n'a rien à voir. Mais les années à entendre sa mère et ses tantes dire que pour avoir un bon mari il ne fallait pas trop la ramener l'ont complètement inhibée.

marie dasylva.jpg


C’est pour aider toutes les femmes qui sont dans cette phase de questionnements que j’ai invité Marie Dasylva au Summit à Paris. Elle est coach de survie en entreprise. Parce que vous survivrez en entreprise le temps de mettre en place votre escape plan. Parce que vous aurez besoin de conseils pratiques pour négocier votre départ et prendre du recul par rapport à votre situation professionnelle actuelle.

J’ai vraiment hâte de vous voir pendant le tour!

Prenez grand soin de vous!

Clarisse



ClarisseCommentaire